Voir, comprendre, soigner : la promesse des radiologues du réseau Vidi à leurs patientes en sénologie

18-05-2021

Voir, comprendre, soigner c’est la signature des radiologues membres du réseau Vidi mais c’est aussi un engagement fort auprès de tous les patients.

En sénologie, lors des mammographies et des échographies, les patientes sont prises en charge par des radiologues surspécialisés qui procèdent à un examen clinique comportant l’inspection, la palpation mais aussi un interrogatoire afin d’apporter la meilleure intégration des différentes données cliniques et d’imagerie.

Comme le précise le docteur Sophie Poujol, à l’IM du Biterrois à Béziers : « Au sein des groupes d’imagerie du réseau Vidi, les radiologues spécialisés en sénologie remettent les résultats à leurs patientes dans la foulée de l’examen. Nous sommes tous très attachés à cette proximité avec elles et à la remise immédiate de leur diagnostic ». Ainsi la majorité des patientes repartent informées et rassurées après leur examen.

Docteur Laurent Verzaux, Directeur Général du réseau Vidi, témoigne :  « Nous voyons toutes nos patientes et souhaitons apporter des réponses à toutes leurs questions. C’est dans l’ADN du réseau Vidi et dans sa signature « Voir. Comprendre. Soigner » qui concrètement nous engage à leur apporter un diagnostic de qualité, leur proposer une biopsie ou macro biopsie si besoin et enfin les accompagner vers les filières de soins appropriées. C’est essentiel et nous y tenons absolument ».

Si les radiologues du réseau Vidi surspécialisés en sénologie privilégient la qualité de la relation humaine et la personnalisation, ils n’en sont pas moins sensibles aux délais d’attente. « Tous les groupes du réseau Vidi disposent de créneaux d’urgence pour des patientes qui auraient palpé une grosseur ou ressenti des douleurs. Actuellement les délais d’attente oscillent entre 1 à 6 mois, dus aux retards cumulés pendant le 1er confinement mais, encore une fois, nous recevons toutes les patientes en urgence » précise le docteur Katia Giobbini, radiologue chez Narboscan à Narbonne. A Amiens, dans le groupe Jules Verne, le docteur Valérie Devaussuzenet précise : « Nous avons mis en place un numéro de téléphone dédié aux « urgences sein », permettant l’organisation d’une prise en charge médicale complète (mammographie, échographie, micro ou macro biopsie, IRM) dans un délai en adéquation avec l’urgence de la situation ».

 

Dans certains territoires français, là où l’accès aux soins est plus difficile, un « mammobile » a été mis en place comme en Normandie ou dans l’Hérault avec pour objectif de faciliter l’accès aux soins des patientes. Au Havre, le docteur Laurent Verzaux précise : « Nous avons ciblé des zones éloignées avec pour ambition de fournir des soins identiques à ceux proposés en cabinet. Nous espérons que les patientes seront réceptives et que cette action participera à faciliter le dépistage. »

Si le « mammobile » ambitionne d’aller à la rencontre des patientes, le réseau Vidi travaille également à faciliter la venue des patientes dans ses centres notamment en s’associant avec des associations et met tout en œuvre pour que toutes les femmes, quelle que soit leur situation, aient accès au dépistage et aux soins. 

 

Engagés, les radiologues du réseau Vidi ont bien pour objectifs de privilégier une relation de qualité et de proximité avec toutes les patientes, de toujours fournir les meilleurs diagnostics et soins dans les meilleurs délais afin de lutter contre les pertes de chances. La qualité de la relation humaine, la bienveillance et l’excellence sont ancrées dans la posture des radiologues surspécialisés du réseau Vidi.