IRM

L’IRM ou Imagerie par Résonance Magnétique, est un procédé qui utilise simplement le fait que le corps est composé à 70% d’eau. Les molécules qui composent celle-ci sont soumises à un champ magnétique, émettent des signaux qui sont ensuite captés puis convertis en images grâce à un système informatique. L’IRM permet une étude approfondie de nombreux organes. Elle est utilisée pour l’étude du cerveau, du cou, des articulations, du rachis, des muscles, du sein, de l’abdomen, du pelvis, du cœur et des vaisseaux. L’IRM permet de détecter certaines anomalies qui ne sont pas visibles sur les radiographies simples, sur l’échographie et même sur un scanner.

1. À votre arrivée

La secrétaire procède à votre accueil en récupérant vos papiers de sécurité sociale, votre ordonnance, le questionnaire relatif à l’examen et le consentement préalablement complétés. En cas d’examen avec injection, elle récupère également le produit de contraste. Vous patientez ensuite en salle d’attente le temps qu’un manipulateur vienne vous chercher.

2. Se préparer pour l’examen

On vous indique les vêtements que vous devez enlever. Vous ne gardez aucun bijou, bouton, agrafe, barrette de cheveux, piercing ou fermeture éclair métallique. Vous laissez dans une cabine fermée à clé vos vêtements ainsi que vos objets personnels tels que montre, clefs, porte-monnaie, cartes à bande magnétique (carte de crédit, de transport…) et votre téléphone portable.
On vous pose plusieurs questions ; le plus important est de signaler que vous n’avez ni pile cardiaque (pacemaker), ni valve cardiaque, ni d’élément métallique près des yeux ou dans la tête. On vous demande également de retirer vos prothèses auditives ou dentaires si vous en avez.

3 / L’examen
C’est un examen indolore. Une injection de produit de contraste sera parfois utile par voie intraveineuse, voire articulaire. Vous entrez dans une salle qui sera fermée pendant l’examen. Vous êtes allongé(e) sur un lit qui se déplace dans une sorte de tunnel pour la plupart des appareils. Vous aurez un casque sur les oreilles car l’appareil est très bruyant lorsque l’examen est en cours. Vous aurez également une sonnette dans la main afin de pouvoir prévenir l’équipe à tout moment si vous avez un problème.

4 / Déroulement
Vous restez en moyenne 15 à 30 minutes dans la salle d’examen. Votre coopération est importante : vous devez essayer de rester parfaitement immobile ; dans certains cas, l’équipe vous demande, à l’aide du micro, de retenir votre respiration pour quelques secondes.

 

Dois-je apporter quelque chose pour l’examen ?

Il est très important de vous munir de vos précédents examens d’IRM, ainsi que de tout autre examen radiologique ou biologique, si vous en avez car il est toujours intéressant de comparer les images à plusieurs années d’intervalle.
Si vous devez également apporter un produit de contraste, cela vous sera indiqué à la prise de rendez-vous.

Y a-t-il des précautions à prendre ?

Contrairement au scanner, l’IRM n’utilise pas de rayons X. C’est un examen non irradiant et indolore, l’IRM ne présente aucun risque pour la santé du patient. Il n’est pas nécessaire d’être à jeun sauf spécification contraire, vous pouvez prendre vos médicaments habituels.

Il est important de nous communiquer :

  1. Vos antécédents en particulier cardiovasculaires et rénaux
  2. Si vous êtes enceinte ou susceptible de l’être
  3. Si vous avez eu un tatouage récemment (moins d’une semaine)
  4. En cas de claustrophobie : une préparation peut vous être prescrite par comprimés, la veille et le jour de l’examen : consultez votre médecin traitant qui pourra vous prescrire une pré médication.
  5. Si vous avez un terrain allergique en cas de nécessité d’injection de produit de
    contraste
  6. Vos bilans sanguins récents en particulier les dosages de la créatininémie uniquement si vous souffrez d’insuffisance rénale sévère.