Mammographie

La mammographie est l’examen radiologique avec rayons X des seins. Les différences d’absorption des rayons X par le tissu mammaire permettent de former une image qui révèle l’architecture du sein en utilisant la technique du numérique.
Elle peut être réalisée dans le cadre d’un dépistage systématique, pour le suivi d’un cancer du sein ou dans le cadre d’un diagnostic de symptômes se rapportant aux pathologies de la glande mammaire (écoulement mamelonnaire, douleur, gonflement, modification de l’aspect du sein…). Elle permet de détecter d’éventuelles anomalies, même à un stade très précoce (nodule ou microcalcifications ; les microcalcifications étant de petits dépôts de calcium dans le sein – moins de 1 mm- qui peuvent révéler un début de cancer). Ces anomalies sont parfois difficiles à repérer à la palpation.
La mammographie doit être réalisée en première partie de cycle (dans les 10 jours suivant le premier jour des règles).

1 / À votre arrivée
La secrétaire procède à votre accueil en récupérant vos papiers de sécurité sociale, votre ordonnance ou votre invitation dans le cadre du programme de dépistage du cancer du sein,  ainsi que votre dernier examen mammographique ou échographique mammaire.

2 / Se préparer pour l’examen
Le jour de l’examen, veillez à ne pas appliquer de crème ou lait corporel sur la poitrine pour faciliter la manipulation.
A votre arrivée, l’équipe médicale vous pose quelques questions sur vos antécédents familiaux en matière de cancer du sein afin de cerner les éventuels facteurs de risque.
On vous demande d’ôter tous vos vêtements sur le haut du corps de façon à libérer la poitrine. Vous ôtez également vos bijoux : longues boucles d’oreilles, colliers et attachez vos cheveux.

3 / L’examen
La mammographie est réalisée sur un appareil spécifique situé dans une pièce exclusivement destinée à cet examen.
Lors de l’examen, le sein est comprimé entre deux plaques. Ce n’est jamais agréable et parfois un peu douloureux. Néanmoins, cette compression se justifie car elle permet de dissocier les différentes structures du sein et de donner une image avec moins de superpositions ce qui aide à détecter une anomalie éventuelle. La manipulatrice qui vous prend en charge réalise deux clichés sur chaque sein, un de face et un en oblique.
Le médecin radiologue vous examine ensuite et interprète la mammographie.
Bon à savoir : certains seins sont plus lisibles que d’autres. Les seins denses par exemple, qui comportent peu de graisse, donnent une image plus difficile à interpréter. Dans ce cas et dans certains autres, la mammographie peut être complétée par une échographie si le radiologue le juge nécessaire.
Une ponction ou biopsie du sein sous échographie ou encore une biopsie stéréotaxique pourront parfois être demandées par le radiologue en complément.
Dans le cas de biopsie stéréotaxique, macrobiopsie stéréotaxique il est nécessaire lors de la prise de rendez-vous de faire connaître un risque hémorragique. Vous devrez préciser à la secrétaire si vous suivez un traitement anti-agrégant plaquettaire ou anti-coagulant (indiquer les noms des médicaments) et amener la liste écrite de tous les médicaments pris habituellement.
Ces traitements ne doivent pas être arrêtés. La secrétaire vous précisera la conduite à tenir.

4 / Déroulement
Vous restez en moyenne 10 à 15 minutes dans la salle d’examen.

Dois-je apporter quelque chose pour l’examen ?
Il est très important de vous munir de vos précédents examens de mammographie si vous en avez car il est toujours intéressant de comparer les images à plusieurs années d’intervalle.

Y a-t-il des précautions à prendre ?
L’usage des rayons X dans ce type d’examen est très faible et les précautions prises pour limiter la zone d’examen font qu’aucun risque n’a jamais été démontré pour la mammographie.
Cependant des précautions complémentaires doivent être prises systématiquement pour les femmes enceintes. Il est important de signaler que vous êtes dans ce cas lors de votre prise en charge.